top of page

Comment correctement planter un végétal ?

Planter des végétaux peut sembler intimidant pour les débutants, mais cela est en réalité accessible à tous, à condition de prendre en compte les caractéristiques du sujet. Le choix du végétal doit être fait en fonction de l'emplacement, du climat, du sol et de la taille à l'âge adulte. Une fois que vous avez choisi votre plante, il est temps de planter et de vous assurer qu'elle prendra correctement racine. Dans cet article, nous allons vous expliquer les différentes étapes.

Il existe plusieurs conditionnements de végétaux :

En racine nue, en motte ou en conteneur. Si vous n'êtes pas en mesure de planter directement les végétaux en racines nues ou en motte, vous pouvez les mettre en jauge (une plantation temporaire en pleine terre) et les arroser régulièrement jusqu'à la plantation. Pour les végétaux en conteneur, vous devez vous assurer que les racines ne sont pas trop serrées et développées, et les arroser jusqu'à la plantation.

 

Si vous prenez des végétaux en racine nue :


cela signifie que rien ne protège les racines. Vous devrez commencer par un pralinage, qui est un mélange de terre, d'eau et de terreau pour protéger les racines. Ensuite, vous devrez creuser une fosse deux fois plus grande que la taille des racines du sujet, tailler légèrement les racines, décompacter le fond du trou, ajouter de l'engrais et du terreau, placer le sujet dans le trou et reboucher avec de la terre mélangée à du terreau. Enfin, ajouter du paillage autour du sujet pour éviter l'évaporation de l'arrosage.


Avantages de ce type de conditionnement :

-prix économe, peu encombrant, léger, rigoureux (production en plein terre)


Inconvénients de ce type de conditionnement :

-Préparation (pralinage), stockage en jauge obligatoire, plantation uniquement en automne et hiver

 

Si vous prenez des végétaux en motte :


vous devrez également creuser une fosse deux fois

plus grande que la taille de la motte, décompacter le fond du trou, ajouter de l'engrais et du terreau au fond, placer le sujet dans le trou et remplir avec de la terre mélangée à du terreau. Enfin, ajouter du paillage autour du sujet pour éviter l'évaporation de l'arrosage.


Avantages de ce type de conditionnement :

-Conditionnement biodégradable, prix médian entre les différents conditionnements


Inconvénients de ce type de conditionnement :

-plantation quelques jours après réception, sinon, stockage en jauge obligatoire, plantation uniquement en automne et hiver

 

Si vous prenez des végétaux en conteneur :


vous devrez aussi creuser une fosse deux fois plus grande que la taille du conteneur, casser légèrement la motte pour décompacter les racines, décompacter le fond du trou, ajouter de l'engrais et du terreau au fond, placer le sujet dans le trou et remplir avec de la terre mélangée à du terreau. Enfin, ajouter du paillage autour du sujet pour éviter l'évaporation de l'arrosage.


Avantages de ce type de conditionnement :

-Conditionnement pratique et propre, conservation (plantation possible plusieurs mois après l'achat),


Inconvénients de ce type de conditionnement :

-prix un peu plus élevé

 

Il est important de tuteurer chaque jeune arbre pour garantir sa reprise et la stabilité de son système racinaire. Il est préférable de placer le tuteur avant la plantation pour éviter d'endommager les racines, sauf pour les végétaux en conteneur ou le tuteur peut être mis après. Voir article Tuteurage


L'arrosage est crucial pour la reprise de la plante, il est donc important d'arroser abondamment juste après la plantation, puis régulièrement pendant les 2 premières années suivant la plantation. L'arrosage doit être adapté en fonction de la plante, du sol et de la météo.


Si vous manquez de temps, de motivation ou de compétences pour réaliser ces travaux, vous avez la possibilité de nous contacter via la section "Contact" de notre site internet.

136 vues

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page